Langue

Aln8baw8gan

La langue abénakise est l’une des 11 langues autochtones présentes au Québec. Chaque Nation autochtone possède sa propre langue, son propre dialecte. Il est possible de regrouper ces différentes langues en trois familles linguistiques.

But what is a linguistic family?

A language family is made up of a set of languages ​​having common characteristics. To make a comparison, the Latin linguistic family includes among others: French, Spanish, Italian, Portuguese, etc. Thus, the languages ​​being part

What are the different Aboriginal language families in Quebec and what languages ​​are associated with them?

First, the Algonquian family which includes the following languages: Abenaki, Atikamekw, Algonquin (Anishnabe), Cree, Innu, Maliseet, Mi’kmaq and Naskapi.

Then there is the Iroquoian family which includes the following languages: Mohawk and Huron-Wendat.

Finally, we find the Inuit-Aleut family which includes the Inuktitut language.

Did you know?

It is estimated that approximately 300 distinct Indigenous languages ​​were spoken in North America before the arrival of Europeans! These languages ​​are grouped together among around fifty linguistic families!

Les aventuriers
de la foret

Savais-tu que les Abénakis
ont leur propre langue ?
Viens en apprendre davantage avec
Chayton et Enola à travers leurs
aventures dans la forêt !

Un p’tit coup de pouce !

La langue abénakise regorge de plusieurs particularités, notamment au niveau de la prononciation de certaines lettres de l’alphabet. En voici les prononciations particulières :

D’abord, les voyelles a, e et o se prononcent comme dans dame, melon, zéro.

Les consonnes b, d, k, l, m, n, s, t et z se prononcent exactement comme en français.

Les sons suivants de la langue française n’existent pas dans la langue abénakise :

U : comme dans lune

Ch : comme dans chêne

G ou j : comme dans gens ou jeune

F : comme dans femme

R : comme dans rose

V : comme dans vie

La lettre « i » se prononce comme un « é » très doux (un son entre le « i » et le « é »).

Exemple : Nebi (eau) se prononce : Ne-bé

La lettre « j » se prononce comme un « dz ».

Exemple : Kinjames (roi) se prononce : Kin-dza-mes

La lettre « w » se prononce comme un « o » très doux (un son entre le o et le ou).

Exemple : Wliwni (merci) se prononce : O-lé-o-né

La combinaison des lettres « ch » se prononce comme « ts ».

Exemple : Chana (arrêt) se prononce : Tsa-na

Le symbole « 8 » exprime un son particulier et très présent dans la langue abénakise. Il se prononce comme un « an » nasal (un son entre le « an » et le « on »).

Exemple : S8gm8 (chef) se prononce : Sang-man.

La lettre « g » est toujours gutturale comme dans « gare ». La lettre « h » est toujours aspirée.

Le « ï » se prononce comme un « i » français très articulé, comme dans le mot « maïs ».

Nos livres numériques

Apprends des mots abénakis!