L’HISTOIRE DE WÔLINAK (SUITE)

L’HISTOIRE DE WÔLINAK (SUITE)
décembre 20, 2017
CAUSES ET CONSÉQUENCES DE LA MORT DES AUTOCHTONES
janvier 3, 2018

L’HISTOIRE DE WÔLINAK (SUITE)

Enfin, forcés par les maladies et les inondations de déloger une troisième fois, ils se retirèrent vers 1735, sur le terrain qu’ils occupent actuellement, ils y bâtirent une seconde église en bois. De 60 de long sur 30 de large.
Le père Eustache Lesueur en assurait le ministère. Comme il n’y avait pas encore d’église à Bécancour, les Canadiens venaient à l’église des Abénakis. Après la construction de l’église de Bécancour, en décembre 1757, l’église des Sauvages brula, pendant une nuit fort obscure.
La cause de ce désastre est demeurée inconnue. La croix du clocher, sauvée de l’incendie, a été conservée jusqu’à ce jour. Quant au clocher, elle se retrouve au parlement du Québec, à Québec.

Petit chapelle Ste-Thérèse, à Wôlinak